Sarah a besoin de 151 lecteurs les yeux fermés

Publié le 30/10/2015 à 03:53, Mis à jour le 30/10/2015 à 08:41

Faites-lui confiance les yeux fermés ! Ne serait-ce que parce que sa démarche est sympathique et courageuse. Sarah Lacote a besoin de 151 lecteurs… qui n’ont jamais lu son livre ! Et pour cause : il n’est pas encore imprimé. Il le sera très bientôt (au printemps 2016) si 151 personnes font confiance en son talent, en tout cas à l’intérêt de son roman. Ces 151 personnes sont invitées à financer l’édition de cet ouvrage en faisant son acquisition par avance. 24 € pour avoir le droit et, on l’espère, le plaisir de lire plus de 400 pages d’une histoire pleine de frissons : L’Arme ultime : l’hybride. Édition Persée / Hachette livres.

«C’est un roman de fiction, du fantastique apocalyptique, dont l’action se déroule en 2042 à Castres, indique la jeune femme de 25 ans. Les zombies règnent à la suite d’une contamination générale de la planète ; dans ce monde-là, une jeune fille se débat et redécouvre qui elle est.»

ça sent le cauchemar tout ça… Dont on n’est pas très loin : «En fait, j’ai commencé à l’écrire il y a cinq ou six ans. J’étais en voyage et je m’ennuyais. Ma mère m’a dit : tu n’as qu’à écrire. J’ai pris un stylo et je suis partie d’un rêve de la nuit précédente.» Elle ajoute : «Il y a peu, j’ai quitté l’armée – j’ai passé quatre ans dans la marine nationale – j’ai repris mon texte et l’histoire est venue toute seule.»

Trois tomes en tout

À tel point que Sarah non seulement s’apprête à faire éditer son premier livre (grâce à vous ?), mais ne va pas tarder à terminer son second. «En fait, j’en suis à la fin de mes 550 à 600 pages, signale l’auteur. Et je réfléchis déjà au troisième car je vais décliner mon histoire en trilogie. Une saga…» Sarah décrit : «Je travaille toujours l’après-midi, dans mon fauteuil ou mon canapé, l’ordinateur sur les genoux et toujours en écoutant de la musique de films.»

Mais avant de songer au second puis au troisième tome, Sarah doit absolument faire paraître son premier tome : «J’ai moins de 100 jours pour trouver les 151 pré-achats, signale-t-elle. L’édition se fera alors à 400-500 exemplaires.»

Les chèques de «réservation» peuvent être envoyés directement à Sarah ou à l’éditeur. Ils ne seront encaissés – début 2016 – que si la finalisation du projet est avérée… Ce que l’on espère.

Pour aller plus loin :

facebook.com/arme.ultime.hybride

sarahbelcroft@outlook.fr

Contact : 07 61 53 20 63.

 

Share This